Livraison et retour offerts en France

5 choses à savoir sur le tannage végétal 

Les 5 choses à savoir sur le tannage végétal

5 choses sur le tannage végétal que vous ne connaissiez peut-être pas

Cuir végan, végétal, tannage, on entend beaucoup de choses sur le cuir et le tannage végétal. Ce type de tannage revient à la mode mais reste peu connu des amateurs de maroquinerie ou vêtements en cuir. 

Découvrez dans cet article les 5 choses à savoir sur le tannage végétal.  

Le tannage végétal c’est quoi ? 

Le tannage est la partie qui consiste à transformer une peau en cuir. Avec des tanins, le tanneur va simplement convertir une peau de vache, mouton, chèvre ou autre en du cuir prêt à être travaillé. 80 % des pièces de cuir véritable sont issus d’un tannage au chrome. Ce dernier, très rapide à mettre en place, consiste à tanner une peau avec du chrome. 

Exemple de cuir

Le tannage végétal est quant à lui bien différent car ici on va tanner une peau uniquement avec des matériaux végétaux. Concrètement, la tannerie va utiliser ici des écorces de bois, racines, feuilles ou encore de la sève. Avec ce processus le tannage est plus long car les peaux vont tremper dans des bains remplis de tanins pendant plusieurs mois. 

Ce n’est pas du cuir végan, ni végétal

Un bon nombre de personnes, consommateurs de chaussures en cuir, ceinture en cuir ou autres pensent que ce tannage rend le cuir végan. Malheureusement, ce n’est pas le cas. La répression des fraudes est d’ailleurs très ferme là dessus en indiquant une définition stricte du cuir végan. 

Le problème, c’est que si un client n’est pas bien renseigné, certains commerçants peuvent faire croire que c’est bien un cuir végan qu’ils vendent. Attention donc à prendre en compte que le cuir issu du tannage végétal n’est pas végan. Il faut donc avoir en tête qu’une pièce issue de ce tannage est un cuir d’agneau, un cuir de veau, un cuir de chèvre ou autres. 

En réalité, les produits et matériaux utilisés lors du tannage sont naturels mais les peaux sont bien issues d’animaux. Les peaux vont effectivement provenir d’un agneau, buffle, vache, veau, chèvre etc. 

Le cuir végan existe réellement mais est issu de cactus, d’ananas ou de produits recyclés. 

Le tannage végétal est une méthode ancienne 

On parle beaucoup de tannage végétal en ce moment et cela est principalement dû à la popularité croissante d’un mode de vie plus écologique et naturel. Pourtant, le tannage végétal n’a rien de nouveau, il a même plusieurs milliers d’années. 

Il était pratiqué dans des petites tanneries indépendantes les siècles derniers. Le problème est que le procédé est long à mettre en place et les industriels ont ensuite trouvé la solution au chrome. Dès 1840, le tannage végétal a perdu du terrain au profit du tannage au chrome, bien plus rapide. 

LE tannage du cuir dans une petite tannerie

Cependant, l’enjeu écologique et environnemental récent fait renaître chez les consommateurs l’envie d’acheter un cuir pleine fleur ou un cuir de vachette par exemple, issu de tannage végétal. 

C’est très long à faire 

C’est une réalité qui est peu connue mais rend les pièces de cuir plus chères que celles tannées au sel minéral. En clair, le processus de tannage végétal est très long. Le tannage prend en effet plusieurs mois avant d’obtenir un cuir de bonne qualité. 

Dans un premier temps, il faut faire tremper les peaux dans des bains remplis de tanins végétaux. Les peaux vont tremper pendant plusieurs mois avant d’être sorties. Ensuite, il faut sécher les peaux de façon naturelle, c’est-à-dire les laisser sécher au soleil. Ce processus prend également du temps. La dernière étape de finissage peut également ralentir le processus complet du tannage. 

En clair, ce qu’il faut retenir c’est que le tannage végétal est un procédé long et qu’il nécessite beaucoup de soin et d’attention. Au contraire, tanner du cuir au chrome est rapide et souvent fait à la chaîne dans des usines à l’étranger. C’est principalement pour cette raison que la croûte de cuir ou autre va être plus résistante avec un tannage naturel. 

Le cuir est beaucoup plus durable

Si on compare à du cuir de nubuck, daim ou du simili-cuir, on se rend rapidement compte que le cuir est beaucoup plus résistant. En réalité, le cuir est plus souple et rigide et va mieux s’adapter au quotidien, notamment la température. Un sac en cuir aura donc moins tendance à se craqueler et veillera mieux également. 

Les peaux sont immergées dans des bains pendant plusieurs mois et ainsi, le cuir sera forcément plus résistant. Il faut aussi comprendre qu’un cuir tanné végétalement est un processus artisanal fait dans une petite tannerie. C’est également pour cette raison que le cuir sera bien plus résistant qu’un autre conçu à la chaîne en usine. 

Ce qu’il faut également savoir avec ce tannage est qui les cuirs finis seront très rarement de couleur clairs. En effet, le tannage rend les cuirs marrons, noirs ou bruns faciles à produire. Cependant, pour obtenir un cuir beige ou assez clair en général, un processus supplémentaire sera obligatoire. 

Le tannage végétal évite les allergies

En effet, comme les tanins utilisés sont tous naturels et biodégradables, il est quasiment impossible de développer des allergies en portant ce cuir. Ce point est souvent abordé car le cuir issu d’un tannage au chrome peut déclencher des allergies dues aux substances chimiques utilisées lors du tannage. Il n’est donc pas rare que les personnes qui portent un blouson, un pantalon ou plus souvent des chaussures ou bottines en cuir soient victimes de démangeaisons. Ces allergies peuvent également apparaître sur de l’ameublement, notamment sur un canapé en cuir. 

On entend également que le tannage végétal est bon pour l’environnement car il n’est quasiment pas polluant. Cette affirmation est exacte et comme cité plus haut, tous les tanins utilisés sont biodégradables. Ainsi et contrairement au tannage au chrome, aucun déchet n’est reversé dans la nature ni dans la nappe phréatique. 
Ainsi, la qualité du cuir issu d’un tannage végétal ne fait pas de doute. C’est de plus un procédé naturel et respectueux de l’environnement qui offre la possibilité de porter une veste en cuir sans avoir l’impression de polluer.

Partager l'article :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept − 2 =

Nos réseaux sociaux

Articles populaires

On reste en contact

Inscrivez-vous à notre Newsletter

et recevez votre guide pour reconnaitre le cuir