Livraison et retour offerts en France

Le processus du tannage végétal

Cuir Végétal Naturel

Comment est utilisé le tannage végétal ? 

Le tannage végétal était la méthode majeure de tannage jusqu’au 20e siècle. Après avoir été remplacé par le tannage au chrome, moins cher, le tannage végétal revient en force, notamment pour son côté respectueux de l’environnement

Utilisation du tannage végétal 

Le processus consiste à tanner une peau d’animal pour qu’elle devienne du cuir. On utilise pour cela des tanins naturels et végétaux, comme des écorces, des feuilles, des fruits, des racines, du bois etc. 

Ce tannage est utilisé pour créer tout type de pièce en cuir comme des semelles, ceintures, reliure, vêtements et également pour de la maroquinerie. 

Le tannage végétal peut en réalité être utilisé pour travailler n’importe quel cuir. La qualité du cuir avec ce type de tannage ainsi que son odeur et sa résistance lui permet d’être utilisé pour de l’ameublement. On peut par exemple faire un canapé en cuir avec ce tannage. La résistance accrue qu’offre ce tannage est aussi bénéfique pour la création de chaussures en cuir. 

Quels sont les tanins utilisés ? 

Des centaines de tanins peuvent être utilisés. Comme ils sont d’origine végétale, ils vont naturellement être faibles en acides contrairement au sel minéral utilisé pour le tannage au chrome. Tous les tannins végétaux sont des dérivés du phénol qui contiennent un cycle aromatique à six chaînons, lié directement à un groupe hydroxyle (-OH). 

Chaque pays dispose de tanins végétaux qui sont disponibles localement. Le châtaignier est utilisé en Europe ainsi que le chêne. Aux États-Unis, on utilise principalement le pruche et la Russie utilise quant à elle des écorces de saule et bouleau. 

Les plus grands designers qui travaillent pour des maisons de haute couture ou pour des concepteurs de pièces en cuir haut de gamme préfèrent ce type de tannage.

Tanin végétal
De l’écorce : un tanin végétal utilisé pour la fabrication du cuir

À l’origine, les tanins végétaux étaient extraits de la matière végétale (écorce, bois, etc) avec l’aide d’eau froide. Après le 19ème siècle, cette extraction s’est faite par ébullition, l’eau chaude va extraire le tanin plus rapidement que l’eau froide. 

En clair, il faut bien comprendre que le tannage végétal rend les cuir plus résistants.

Un sac fait à partir de tannage végétal par exemple va mieux vieillir et résister plus longtemps aux conditions climatiques comme la chaleur ou l’humidité

Le processus de tannage

Avant de procéder au tannage, les poils et la laine vont être retirés de la peau, que ce soit une peau de buffle, agneau, vache ou n’importe quel animal. Ensuite, un traitement à la chaux permet d’ouvrir les fibres et d’éliminer les matières indésirables présentes entre les fibres

Ensuite, plusieurs procédés vont être utilisés pour éliminer la racine des poils présents dans la peau. On peut également utiliser d’autres procédés qui élimineraient la chair des peaux les plus épaisses. 

À l’époque, le tannage végétal se faisait dans une série de fosses avec différentes concentrations de tannins. Aujourd’hui, de nombreux tanneurs fabriquent des cuirs fins en utilisant des systèmes de tambours et de fosses, et certains travaillent uniquement avec des tambours, ce qui peut réduire considérablement le temps nécessaire car l’action des tambours accélère la pénétration d’un tanin dans le cuir.

Le processus commence par la pénétration des tanins. Ces derniers doivent bien intégrer le cuir. Attention néanmoins, le premier tannage doit être faiblement concentré pour éviter de tanner la surface du cuir dès le début. On crée donc un système qui passe d’un rapport tannant/non-tannant faible à un rapport tannant/non-tannant élevé.

Conclusion – Le tannage végétal, un procédé bon pour l’environnement 

En somme, il faut savoir que le tannage végétal est vraiment bénéfique et respectueux pour l’environnement. Les articles en cuir issus de ce tannage sont bien plus résistants et offrent une odeur idéale qui fait tout ce qu’on souhaite pour un cuir véritable. Les tanins utilisés sont naturels et ainsi, la conception de cuir n’est en rien polluante contrairement au processus de tannage au chrome utilisé pour 80% des pièces en cuir. 

Chaussures en cuir tannage végétal

Même si c’est plus cher, il vaut mieux privilégier des pièces issus de ce tannage, qui offrent une longévité bien plus accrue. De plus, la qualité du cuir n’est clairement pas la même. 

Partager l'article :

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =