Tout ce que vous avez voulu savoir sur le cuir

Tout savoir sur le cuir

Tout le monde connaît le cuir, mais pas grand monde ne sait d’où il vient ou comment il est fabriqué. Existant depuis des millénaires, le cuir reste encore peu connu, c’est pour cela que nous allons vous dire tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le cuir. 

D’où vient le cuir ? 

Le cuir est créé à partir de peaux d’animaux, notamment de bovins. On retrouve également pour la création de cuir, d’autres animaux :

  • Buffle, Bison, Veau, Chèvre, Mouton

À noter que si on peut trouver du cuir dit exotique, c’est-à-dire provenant d’un animal hors de commun (python, crocodile, bœuf, kangourou), la majorité du cuir est conçu par uniquement 4 animaux. Ces derniers sont les vaches, porcs, chèvres et moutons. 

Le cuir véritable est donc créé à partir d’animaux pour la quasi-totalité des pièces en cuir vendus. Cependant, il existe des cuirs végans, qui sont quant à eux créer à base de plantes ou de fruits, notamment cactus, pomme, ananas etc. 

Un autre point à connaître, ce sont les produits finis que proposent le cuir. Parmi eux, on retrouve les chaussures en cuir, les sièges de voiture, l’ameublement (canapé en cuir, fauteuil etc), les vêtements en cuir, les gants en cuir ainsi que la maroquinerie. 

Des gants en cuir

Le processus de fabrication du cuir 

Ce qui permet de créer du cuir à partir d’une peau d’animal, c’est le tannage. Concrètement, le tannage consiste à déshydrater une peau puis utiliser des tanins ou un agent chimique afin de la rendre plus résistante. Pour réaliser cette étape, il existe deux techniques. La première, c’est le tannage au chrome et la deuxième, le tannage végétal. Il existe également d’autres types de tannages, notamment synthétique, mais ils sont beaucoup moins utilisés. 

Pour fabriquer des produits finis, notamment veste en cuir, chaussures en cuir ou autres, on va donc utiliser l’un des deux principaux tannages.  

Des chaussures en cuir

Les différentes types de tannage 

Le tannage le plus utilisé, qui représente environ 80% des pièces en cuir vendus dans le commerce, c’est le tannage au chrome ou tannage au sel minéral. Ce tannage consiste à transformer une peau en cuir grâce à du sulfate de chrome. Ce processus, très rapide, permet de tanner une peau en moins de 24h. C’est en partie pourquoi il domine l’industrie du cuir à l’heure actuelle, en plus d’un coût de protection très faible. 

Malgré ses nombreux avantages, le tannage minéral est un procédé très polluant et mauvais pour l’environnement. De plus, les substances chimiques utilisées peuvent avoir des répercussions sur les travailleurs du cuir qui y sont à proximité, dû à l’inhalation de ces substances. Cependant, il n’y a quasiment aucun risque d’allergies pour les consommateurs. 

Le tannage au chrome a certes des points négatifs mais permet tout de même d’acheter du cuir à un prix raisonnable. Il produit un cuir d’assez bonne qualité et permet même d’afficher beaucoup de coloris différents, contrairement au tannage végétal. 

Le tannage végétal, quant à lui, consiste à tanner une peau d’animal en utilisant uniquement des tanins naturels, notamment des écorces, feuilles et autres. Ce tannage, malgré son apparence, est en réalité le processus le plus ancien pour la conception et la fabrication de cuir. Il a été remplacé par le tannage au chrome lors de son apparition au 19e siècle. Plus économique et plus rapide, il a pris l’ascendant sur le tannage végétal.  

LE travail du cuir à la main

En effet, le tannage végétal est un processus très long. Pour tanner une peau d’animal, il faut la faire tremper dans des bains remplis de tanins pendant plusieurs semaines voire mois. Ensuite, il faudra faire sécher les peaux au soleil. Plus long, ce processus permet d’obtenir un cuir de qualité supérieure. Le cuir végétal est bien plus résistant, notamment grâce au tannage qui rend le cuir plus durable face à l’humidité. 

En somme, les deux grands types de tannage possèdent leurs avantages et inconvénients. L’un permet un cuir de haute qualité mais l’autre est bien moins cher à réaliser. Dans tous les cas, si vous souhaitez consommer du cuir de façon éthique, il faudra se pencher sur le tannage végétal, qui lui est un processus entièrement éco-responsable et respectueux de l’environnement. 

Les différentes types de cuir 

En fonction de sa provenance, il est possible de créer plusieurs types de cuir. Ces différents cuirs vont ensuite être utilisés principalement dans la maroquinerie, mais également pour la conception de vêtements et ameublement en cuir. Nous allons lister ci-dessous les principaux types de cuir : 

Cuir pleine fleur : C’est un cuir véritable de haute qualité. À savoir que la fleur constitue la partie externe de l’épiderme. On peut retrouver ici le cuir pleine fleur aniline et semi-aniline. L’aniline est une finition qui consiste à utiliser une solution huileuse pour créer une résine qui va protéger le cuir tout en conservant son aspect naturel. 

Croûte de cuir : C’est la partie interne d’une peau d’animal, qui est de moins bonne qualité mais également moins coûteuse. 

Nubuck : C’est un cuir qui a subi un ponçage de la surface d’origine de la peau.  

Cuir de vachette : L’un des cuirs les plus connus, il représente le cuir issu de bovins via le tannage au chrome ou le tannage végétal. 

Cuir de nappa : C’est un cuir pleine fleur pigmentée. 

Simili-cuir : C’est une imitation cuir faite grâce à des matières synthétiques. 

Cuir végan : C’est un cuir naturel fait à partir de plantes ou de fruits. Bien que rare, le cuir végan commence à se démocratiser, notamment grâce à un processus qui permet d’en créer à base d’ananas. 

Il existe bien plus de cuirs qui ont tous leurs particularités, notamment la possibilité d’obtenir du cuir souple, un cuir plus résistant et bien plus. On pourrait également parler du cuir velours, du daim, du cuir suède, du cuir de chèvre, du cuir de vœux, du cuir d’agneau etc. 
Si vous souhaitez connaître l’intégralité des types de cuir et leurs spécificités, n’hésitez pas à lire cet article, qui reprend les principaux cuirs.

Nos réseaux sociaux

Articles populaires

On reste en contact

Inscrivez-vous à notre Newsletter

et recevez votre guide pour reconnaitre le cuir

Partager l'article :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.